Pour vous aider à garder votre calme.

Bien réagir !!!

 

Centres Antipoisons de l'Animal

 

24/24 dimanches et jours fériés : (suivant votre région)

             LYON   :   04 78 87 10 40    (CNITV)

        NANTES   :   02 40 68 77 40

Jours ouvrables de 9 h 00 à 17 h 00 : (y compris ceux ci-dessus)

        ALFORT   :   01 48 93 13 00

  TOULOUSE   :   05 61 19 39 40.

 

 

--1.jpg

 

Gardez à l'esprit que "mieux vaut prévenir que guérir". Nos chiens ont la fâcheuse habitude de happer tout insecte volant autour d'eux. Bien que le serpent soit craintif par nature, il ne faut pas se croire à l'abri d'un accident. La vipère est agressive lorsqu'elle a des petits. De même que le chiot qu'il soit à l'intérieur ou au jardin n'a bien souvent rien d'autre à faire que "de brouter" les fleurs ou les plantes qui se trouvent à sa portée.

Au garage, il peut être attiré par le liquide lave-glace et l'anti-gel qui ont un goût sucré. Lanti-gel contient de l'éthylène glycol qui est extrèmement toxique.

Le  sel de déneigement est toxique par contact. Outre qu'il puisse lui abimer les coussinets, il peut engendrer des diarrhées et des vomissements pouvant aller jusqu'au coma. 

La première chose qui me vient à l'esprit est l'ingestion de matières solides ou liquides, (nous y reviendrons plus tard).

Bon nombre d'accidents peuvent être prévenus avec un minimum d'attention et de réflexion.

Toute bonne habitude s'acquière dès le plus jeune âge. 

 

Les bonnes pratiques  :

Alors que votre chiot vient tout juste d'arriver chez vous.

Ne le laissez pas seul au jardin sous prétexte qu'il est clos, car il a peu d'expérience. Il n'a pas besoin d'un gros trou dans le grillage pour qu'il puisse sortir. Il peut être pris à partie par un chat errant. Le fait de sentir et goûter est pour lui un bon moyen pour découvrir et collecter des informations qui lui serviront plus tard. Au jardin prenez garde à l'anti-limaces qui peut avoir l'aspect de petites granules de couleur bleu. Ces granules peuvent se composer en partie de substances nommées entre autres métaldéhyde et ou métiocarbe pour lesquelles aucun antidote n'est connu à l'heure actuelle. À la maison comme au jardin soyez écologique. Car votre petit animal transpire par la langue mais aussi au travers de ses coussinets. Ainsi, en se léchant, il peut, bien malgré lui, ingérer des substances qui peuvent affecter sa santé. Je pense notamment au désherbant qui reste actif plusieurs jours et que vous allez épandre sur l'allée du jardin ou sur votre pelouse. Il existe tout un tas de produits "écolo" qui sont tout aussi efficaces que les premiers et également moins dangereux pour vous même...

Ne laissez pas à terre le petit récipient contenant la mort au rat (blé rouge). Certains vous dirons "un chien n'y touchera jamais". Je peux vous assurez du contraire. Le produit servant d'enrobage pour les graines est au contraire très appétissant. Sans quoi les petits rongeurs n'y toucheraient pas.

On trouve désormais sur le marché une matière à épandre au jardin. Elle a la même couleur et ressemble fort à de l'écorce de sapin elle sert à faire des paillis. Prenez garde à cela car se n'est autre que la cabosse (l'enveloppe) contenant les fèves du cacaoyer. Cette matière est toxique et mortelle pour les chiens tout autant que le chocolat. Une toxine la Théobromine, un alcooloïd va lui occasionner outre des troubles digestifs graves des troubles nerveux et cardiaques irrémédiables. Cette matière et le chocolat auront raison de sa gourmandise. Le chocolat au lait l'est plus encore. Interdisez donc "cette récompense" qui n'en ai pas une à votre chien. Préférez lui des noisettes ou du foie séché pour un apport en fer, des rondelles de carotte excellente pour ses dents et ses yeux.

Nous ajoutons à cette liste "danger" de l'oignon, de l'ail, de l'échalote, dans nos préparations culinaires pour leurs donner bon goût. Ne donnez pas vos restes d'assiette, ne partagez pas votre plat avec lui car ces trois condiments sont très toxiques pour eux !

 

Si au moment de sa toilette vous vous apercevez qu'il vous manque quelque chose, posez le à terre, ne l'oubliez pas sur la table ou sur votre lit. Ce sont des hauteurs importantes pour lui qui peuvent par la suite lui créer des troubles tels que des peurs voir même des troubles musculo-squeletiques ou plus grave des fractures, des luxations... 

 

Ces quelques lignes non pas pour vertu de former une complétude d'informations en cas d'urgence, bien entendu. Mais parfois, le fait de "dédramatiser" certaines situations et de lire au moins une fois certaines informations permet de réagir au mieux le cas échéant. 

 

Ce qu'il faut savoir :

Il est possible de distinguer trois méthodes d'empoisonnements :

* Celui par les produits ou les plantes toxiques qui ne sont pas assimilés par le système digestif. Ces substances sont donc éliminées naturellement par les défécations de votre petit animal.

Les signes qui doivent vous alerter sont les vomissements à répétition et ou les diarrhées sanguinolentes (parfois) qui peuvent conduire à une déshydratation...

 

* Celui par les produits ou les plantes qui sont assimilés sont digérés et passent en premier lieu par le foie. On observe alors une insuffisance hépatique. Puis s'il s'écoule plus longtemps, via le système sanguin et les organes tels que le coeur, les poumons et le cerveau c'est tout l'organisme qui est atteint.

Les signes qui doivent vous alerter sont les troubles nerveux et digestifs, une baisse ou une forte augmentation de la température corporelle de votre petit animal, des troubles moteur tels que des tremblements, il ne peut se tenir debout ou marche en titubant ou difficilement. Il a des convulsions, des signes de dyspnée (une respiration altérée). S'il présente un état de prostration anormal ou au contraire des signes d'hyper activité (il n'est bien nul part), une salivation importante, des diarrhées à répétition.

* Et enfin celle par piqûre d'insectes ou morsures de serpents.

Les signes qui doivent vous alerter sont un renflement important d'une zone quelconque de la face, une respiration bruyante, saccadée... Ici il convient de porter son animal, de le calmer ce qui évitera une accélération du rythme cardiaque et surtout ne rien tenter soi même. 

Dans les trois cas réagissez très vite car votre bichon havanais est un petit chien. Le fait d'attendre "que ça se passe" peut au contraire laisser des séquelles qui peuvent s'avérer irréversibles et justifier l'euthanasie qui lui sera préférable.

Comment se comporter dans un tel cas :

Pas facile à faire mais gardez votre calme. Vos réactions n'en seront que plus efficaces.

* Contactez votre vétérinaire. Même pendant le Week-end ou les jours fériés composez le N° de votre propre vétérinaire. Un répondeur mis à jour vous indiquera le cas échéant le N° de téléphone du vétérinaire de garde à composer.

* Cherchez l'emballage éventuel des choses ingérées. Prenez en photo (sur votre téléphone portable par exemple) la plante, la fleur, le bulbe qui semble être en cause. Votre vétérinaire gagnera beaucoup de temps. Si non ce sont les prélèvements sanguins qui éventuellement pourront déterminer la substance incriminée. Ce qui alourdit beaucoup la prise en charge.

* Ne cherchez pas à le faire boire (que ce soit du lait, de l'eau ou même un sirop) Ne cherchez pas non plus à lui faire prendre de l'aspirine ou de la Catalgine, de lui administrer un médicament prescrits précédemment. Ceci risque au contraire de  précipiter les choses. Et rappelez vous toujours "on ne soigne pas soit même son animal avec ses propres médicaments". Ils sont bien souvent très différents tant par la posologie qui est liée au poids ainsi que par leurs compositions moléculaires. 

* Ne chercher pas à le faire vomir mis à part si votre vétérinaire vous le recommande par téléphone, cela pourrait rendre certains produits plus dangereux pour lui.

* Si vous devez le porter, glissez votre bras sous lui, entre les pattes arrières et placez votre main sous son thorax. Mettez la queue au plus près de votre coude et maintenez le contre votre corps. Tenez sa tête en hauteur de l'autre main ce qui permettra de facilité la respiration.  

* Pensez à noter le numéro de téléphone de votre vétérinaire dans l'agenda de votre téléphone fixe et ou portable ou bien sur celui que vous tenez dans votre sac à main mesdames ou celui près de votre combiné (pour les moins aguerris avec l'informatique).

Que peut faire le vétérinaire :

Montrez lui l'emballage du produit s'il y en a un. Il pourra plus facilement trouver un antidote. À moins que vous ne puissiez déjà lui fournir la référence au cas où vous auriez téléphoné au centre antipoison (cité plus haut). Il procèdera à une ou plusieurs injections.

Il pourra aussi administrer un charbon végétal qui sera chargé d'absorber la majeure partie des toxines et également pourra avoir recours à de l'huile de paraffine qui éliminera les substances. En tous les cas seul lui connaît les bonnes pratiques et les bonnes posologies. Référez vous à votre vétérinaire.

giffleur.png

Pour donner le bon exemple :

 Petits trucs en passant : Les fourmis suivent toujours ou à peu près le même chemin. Asperger leur trajet de jus de citron les détournera.

Ne donnez pas vos restes de repas à votre animal, car une chose que l'on connaît moins c'est que l'ail cuit ainsi que l'oignon sont des poisons pour lui !

De même qu'une bande de sciure ou le marc de café vous évitera les limaçons dans vos fraises ou sur vos plans de salades et cela fait aussi office d'engrais

Pour chasser les petites mouches blanches, vaporisez sur vos plantes un peu d'eau mélangée avec du savon.

Pour le jardin, vous avez commencé à allumer la cheminée ou le poêle à bois. Pensez à conserver de la cendre. Non seulement ce sera un très bon engrais mais elle est aussi fongicide. (2 pelletées/m2)

 

Les fleurs plantes arbustes qui peuvent être toxiques.

 

La liste en est tellement importante qu'il serait difficile de toutes les consignées ci-dessous. D'autres sites le feront bien mieux que moi. Certaines le seront par la sève qui s'en écoule, d'autres ce sera les feuilles d'autres le bulbe qu'il pourra prendre pour une balle. La liste est longue j'en passe ...Mais il est certain que c'est surtout aux comportements du chiot qu'il vaut mieux prêter attention plutôt qu'à celui du chien adulte. Une feuille que l'on mordille et qui va dodeliner en se redressant est très amusante pour lui. Quelques exemples :

 

bouquet-toxique-1-jpg.jpg

 

 

2-1.jpg

 

Il est toujours bon de visiter une fois en passant un site qui vous en parlera mieux que moi. Il en existe un bon nombre. Cette page pourra vous y aider :

http://www.1jardin2plantes.info/toxiques.php  (accès direct avec ce lien). 

 

 

 

brouette-fleurie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×