La première nuit.

94405.jpg

 

La première nuit.

 

 

Les premières nuits peuvent être difficiles. Alors que le calme règne, lui n’a peut-être rien d’autre à faire que de s’ennuyer car il croit être seul. C'est à ce moment que vous allez céder pour avoir la paie, alors que le contraire va vous réserver des nuits paisibles. N'oubliez pas que plus tard, lorsque l'été au pied du lit sur la petite couverture le chien à trop chaud ou soif, lui ne dort pas . Mais vous non plus, s'il a l'habitude d'être coucher sur votre lit avec vous ! C’est là que votre petit carton va pouvoir "entrer en scène" et du fait remplacera avantageusement le joli couffin ou le très beau sofa acheté à prix d’or. Je vous donne un petit truc qui marche bien et qui a un double avantage.

 

Placez pour la nuit votre petit carton à haut bords contenant son "chiffon" près de votre lit. Vous aurez soin d’y pratiquer une petite ouverture suffisante pour son passage. Vous pratiquerez dans un autre petit carton à haut bords également, une ouverture semblable au premier et déposerez sur le fond du deuxième un papier journal ou une alèse à usage unique. Il s'en trouve maintenant très facilement dans les commerces de grandes surfaces. Vous les placerez côte à côte. Le chiot ne fait pas ses besoins là où il dort, cette méthode facilite aussi l’apprentissage de jour. Car il retournera vite faire ses besoins là où il est permis de le faire et où il sait être en toute tranquillité.

 

 Ceci évitera l’inconfort pour lui du pipi de la nuit et pour vous préservera votre sommeil. Un joujou aussi gros que lui pourra lui faire croire qu’il se trouve encore avec ses frères et sœurs. Il pourra se blottir contre lui et ainsi lui apporter réconfort. Trois à quatre semaines seront amplement suffisantes à cet apprentissage, par la suite vous pourrez le faire dormir dans SON coin.

 

Dès son arrivée votre lit n’est pas la meilleure des solutions pour bien des raisons. C’est VOTRE lit et non le sien. L’inévitable pipi de la nuit vous obligera à vous lever pour votre confort à vous.

 

La hauteur de votre lit peut être pour lui en cas de chute un vrai précipice et occasionner des blessures graves.

 

Dans un premier temps, le fait de le maintenir dans SON lit contribue à l’apprentissage de la solitude.

 

Si besoin depuis votre lit vous pourrez lui parler doucement ou tendre votre bras.

 

À partir de 10 semaines le chiot éprouve moins le sentiment de stress car il est plus éveillé. C'est à partir de ce moment une fois que vous aurez introduit doucement le fait qu'il reste un peu seul que vous écarterez petit à petit le carton ou son couffin jusqu'à son coin à lui. Il aura ainsi le temps de tisser de nouveaux liens de confiance avec vous son maître.

 

Le chiot a un rythme biologique qui diffère du notre les humains. À son arrivée chez vous à l'âge de 8 à 10 semaines, il dormira en moyenne 10 à 12 heures par jour. Ces temps de repos par rapport aux périodes de jeu lui servent à grandir. Son squelette s’allonge. Il est donc important de respecter son temps de sommeil. Vous aurez certainement de grandes chances, vous aussi, de passer une bonne nuit. 

 

 

chiot-ange.jpg

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×